Quel budget prévoir pour un mobil-home neuf ?

Au préalable, définissez une enveloppe globale pour votre projet, hors location ou achat de parcelle.

Le mobil-home

Vous êtes quelque peu perdu dans les divers tarifs annoncés. Rien de plus normal, il n'est pas aisé de définir à l'avance combien va réellement vous coûter votre mobil-home. En effet, les prix sont souvent annoncés « départ usine », c'est à dire sans transport, ou calculés avec des frais de transport moyens inclus selon la région de destination. Charge à vous donc de demander le détail de ce qu'inclut le prix.
Comptez de 22 000 à 30 000 € pour une résidence mobile d'entrée de gamme et 35 000 à 50 000 € environ pour des modèles haut de gamme.
A ce prix, il faut ajouter les éventuelles aménagements annexes type terrasse, le transport (par convoi exceptionnel), les frais de calage et de raccordements, ainsi qu'un éventuel droit d'entrée, qui peut être exigé par le camping ou le PRL (Parc Résidentiel de Loisirs).
Et bien sûr, votre mobil-home ayant besoin d'un terrain d'accueil, comptez également les frais annuels de location de parcelle et d'assurance.

N.B. : si vous choisissez le pack « clé en mains » d'un distributeur, bon nombre des frais détaillés ci-après seront sans doute inclus.
 

Le transport

Les frais de transport peuvent représenter à eux seuls 15 à 20 % du prix final de votre mobil-home ! Cela peut paraître élevé, mais pensez qu'il faut obligatoirement un convoi exceptionnel par camion pour acheminer votre résidence mobile vers la destination de vos rêves… Un convoi exceptionnel impliquant une voiture pilote.

chargement transport mobil home transport mobil home camion

Par conséquent, le coût varie en fonction de la distance à parcourir : plus l'usine de fabrication est éloignée du lieu d'installation, plus la facture est élevée. Certaines villes n'autorisant pas leur traversée de jour par convoi, votre mobil-home devra peut-être voyager de nuit, au tarif qui correspond.
En moyenne, le kilomètre est facturé entre 2,50 et 5 € selon le gabarit du mobil-home.
Le prix sera plus intéressant si ce dernier effectue le trajet accompagné (autrement dit un "groupage") ! Il est en effet possible de disposer deux mobil-homes sur un même camion (en fonction de la taille des modèles), ce qui permet de partager les frais. Enfin, plus rare mais pas improbable, un grutage peut être nécessaire si l'accès au camping le nécessite (entrée du camping ou allées trop étroites).
Autant d'éléments à vérifier pour être serein !

grutage mobil home
 

L'installation

Arrivé sur l'emplacement, votre mobil-home doit être calé et raccordé aux réseaux. Laissez faire les professionnels pour cette étape technique qui demande le respect de nombreuses consignes de sécurité. Cette installation vous coûtera entre 500 et 1 600 € environ, selon l'accessibilité du terrain et la viabilisation effectuée (branchements aux réseaux existants ou non).

Calage
C'est une étape primordiale qui doit être effectuée avec le plus grand soin. En effet, un mauvais calage peut entraîner une déformation du mobil-home et occasionner une ouverture difficile des portes et fenêtres. Référez-vous au plan de calage fourni par le constructeur et surtout, faites appel à des professionnels !
Un contrôle devra être pratiqué un an ou deux plus tard afin de vérifier la stabilité du calage (sol meuble) et de réaliser les ajustements nécessaires.
Qui dit caler ne dit pas pour autant fixer ! Selon la norme AFNOR 556-410, votre mobil-home doit conserver en permanence ses moyens de mobilité. Ainsi, le mobil-home doit être posé sur des cales non fixées au sol et stabilisé par des chandelles (ou tout autre moyen similaire), afin de pouvoir être déplacé à tout moment.
Pour les aménagements annexes, aux oubliettes donc terrasse en béton, véranda en parpaings et toute autre installation en « dur » car cela entraverait la mobilité de votre résidence.

Visualiser la vidéo de calage pour bien comprendre et suivre les différentes étapes d'un bon calage.

Raccordements
Une fois votre mobil-home bien calé sur son emplacement, il ne reste plus qu'à le raccorder aux réseaux ! Alimentation en eau, électricité, gaz, télévision et téléphone (selon ce que propose le camping ou PRL) et évacuation des eaux. A nouveau, ces branchements doivent être facilement démontables pour conserver la mobilité de votre résidence.
La mise en route de votre chauffe-eau doit ensuite être contrôlée par un professionnel agréé qui assurera la sécurité et le bon fonctionnement de l'installation. Cette démarche permet généralement d'officialiser la « garantie constructeur » du fournisseur de chauffe-eau. 
 

Le droit d'entrée

Que votre mobil-home soit neuf ou d'occasion, un droit d'entrée peut être exigé par le camping ou Parc Résidentiel de Loisirs dans lequel vous souhaitez vous installer si vous êtes un nouveau résident. Ce droit d'entrée est souvent lié aux prestations offertes par le camping ou PRL (piscine, activités, etc.) ainsi qu'à la situation géographique, et varie de 1 000 à 5 000 €. Il comprend les frais de viabilisation du terrain.
Attention, il est payable uniquement à compter du jour d'entrée de votre résidence mobile sur le terrain et pas avant !

Si vous achetez votre mobil-home via un distributeur, ce droit d'entrée est en général inclus dans le prix de vente.
 

Le contrat de location de la parcelle

Jouir de l'emplacement de votre choix et y installer votre mobil-home a également un prix ! Celui du loyer annuel à verser au camping ou PRL, qui peut s'élever de 1 000 à 6 000 € selon la région et les modalités du contrat de location que vous devez signer au préalable.
Un contrat habituellement conclu pour un an et tacitement reconductible, dont vous devez lire attentivement les clauses avant accord.
Certains PRL proposent la vente de parcelles via un acte notarié.
Important : n'oubliez pas de prendre connaissance du règlement intérieur du camping ou du Parc Résidentiel de Loisirs !
 

L'assurance

Dernière étape et dernière ligne de ce budget, l'assurance est obligatoire.
Votre assureur peut vous proposer un contrat de type « caravane » (hors trajets routiers) ou bien de type « habitation individuelle ».
D'un montant inférieur à celui que vous payez pour votre hébergement principal, il varie en fonction des assureurs et de votre historique commun !

 

 

Pour tout savoir sur le mobil-home, achat, législation… télécharger notre livre blanc
"Le guide du Mobil-Home"

Budget, prix, transport du Mobil-home
Un projet de résidence secondaire ? Le mobil home est dans votre budget. Faites l'acquisition à prix réduit de votre mobil home à proximiter de votre lieu de résidence : Coût du transport, installation et assurance du mobil home. Le Guide vous propose de nombreux mobil-homes à bas prix sur camping. Le vendeur vous proposera un budget globale du mobil home neuf ou occasion sur emplacement du camping.